Ouzbékistan - Boukhara - Patrimoine Mondial UNESCO

Publié le 18 Novembre 2011

boukhara--medersa-mir-i-arab-1-1.jpg 

Située sur la Route de la soie, Boukhara a plus de 2 000 ans. C'est l'exemple le plus complet d'une ville médiévale d'Asie centrale dont le tissu urbain est resté majoritairement intact, avec de nombreux monuments dont la célèbre tombe d'Ismaël Samani, chef-d'œuvre de l'architecture musulmane du Xe siècle, et de nombreuses medersa du XVIIe siècle.

 

boukhara--mosquee-kalon-2.jpg boukhara--chor-bakr.jpg
boukhara--chor-bakr--detail.jpg boukhara--medersa-mir-i-arab-2-1.jpg

 

Les fouilles archéologiques ont mis à jour que le peuplement de la toute première ville de Boukhara qui faisait partie de l'état de Kushan remonte au deuxième millénaire avant J.C .. Au quatrième siècle avant J. C., cette ville a été incorporée à l'état Ephtalite. Avant la conquête arabe, Boukhara était l'une des plus grandes villes d'Asie centrale en raison de sa prospérité, de sa situation sur une riche oasis, et à la croisée d'anciennes routes commerciales. L'ancienne ville perse couvrait une superficie de près de 40 hectares avec la citadelle, résidence de ses dirigeants, dans le quartier nord-est (ou survit un énorme tumulus de terre rectangulaire). En 709, elle devint le principal centre culturel du califat de Bagdad. En 892, l'émir Ismaël Ibn Amad (892-907) créa un état indépendant et choisit Bukhara comme capitale du puissant royaume Samanide. C'est alors que se développa une période de grande prospérité économique et culturelle qui se manifesta par une grande croissance de la ville, surtout sous le règne des Karakhanides à partir du 11ème siècle. En 1220, la ville fut mise à sac par les hordes mongoles de Gengis Khan (1220) ; elle ne s'en remettra pas avant la seconde moitié du 13ème siècle.

 

boukhara--chor-bakr-mosquee.jpg boukhara--chor-bakr--mausolee.jpg ouzbekistan--au-marche.jpg
boukhara--minaret-kalon-1.jpg DSC09923.jpg Boukhara-medersa.JPG

 

En 1370, elle fit partie du grand empire Timuride dont la capitale était Samarcande. Boukhara était toujours la deuxième ville de Maverannahr et ses bâtiments furent rénovés. La fin du 15ème siècle fut une période de nombreuses luttes féodales sur le territoire Timuride, dont 1' influence était déclinante, avec pour conséquence que Boukhara a été occupée par les tribus nomades Ouzbeks sous le commandement de khan Cheïbani, qui fit de Boukhara le centre de l'état Ouzbek. Le khanat de Bukhara s'est efforcé de favoriser le développement économique et culturel de ses territoires ; la ville fut la grande bénéficiaire des nouvelles constructions qui s'ensuivirent. Au cours des siècles qui suivirent la mort d'Abdullah khan en 1598, les dynasties brèves se succédèrent et dès la fin du 17ème siècle la faiblesse conséquente conduisit à une succession de raids et de pillages des souverains voisins. Ce n'est qu'à partir de 1753 que Boukhara devint la capitale de la nouvelle dynastie Manguite qui resta en place jusqu'en 1920. Pendant cette période, la ville fut 1' entrepôt commercial de toute 1 'Asie centrale (bien qu'elle ait été absorbée par l'empire russe en 1868). En 1848, elle ne comptait pas moins de 38 caravansérails, 6 arcades commerçantes, 16 bains publics et 45 bazars. Boukhara a également été le premier centre de théologie musulmane du Proche Orient avec deux cents mosquées et plus de cent médersas.

 

Quelques monuments de Boukhara:

 


Boukhara - Medersa Miri Arab


Construite par le cheik Abdullah au XVIe siècle, cette médersa fait face à la mosquée Kalom et dialogue avec elle. Cet édifice dédié à l’enseignement est composé d’une centaine de cellule et renferme également le mausolée du cheik. L’iwan comporte deux galeries dont l’une fait loggia. Le pichtag est complété par deux coupoles implantées légèrement en retrait mais visibles depuis la rue. C’est aujourd’hui l’un des plus beaux édifices de Boukhara. Boukhara - Medersa Nadir Divanbegi Cette […]

Boukhara - Medersa Nadir Divanbegi


Cette medersa est située sur la place du bassin Liaby Haus, en face de la Khanaka du même nom. Elle fut commandée par la grand Vizir Nadir Diwan Bighi. Sa façade très originale comprend un pichtag dont le tympan est orné de représentation d’animaux et d’oiseaux fantastiques, fait inhabituel dans l’art islamique où la représentation réaliste n’est pas acceptée facilement. Les deux étages des galeries latérales sont également très décorés. A l’origine le bâtiment servait de caravansérail, […]


Sur la place du Régistan à Boukhara la mosquée Bala Khaouz est située en face de l’Ark, la citadelle royale. Elle était réservée à l’origine aux membres de la cour de l’Emir. La salle de prière avec son superbe mihrab date de 1712, l’iwan a été ajouté en 1914. Sa hauteur et son volume cache en partie l’ancienne mosquée. Cet iwan est particulièrement remarquable pour ses colonnes en bois très élancées et ses chapiteaux particulièrement travaillé. Devant se trouve le minaret construction […]


Cette petite mosquée est située dans la citadelle de l’Ark, avant la grande cour. La citadelle est la demeure des seigneurs de Boukhara. Sa première fondation date 3eme siècle avant J.C. A l'époque l'Ark était une ville dans une ville habitée par des milliers de personnes. L'ensemble comprenait des jardins, des bâtiments administratifs, des étables, des dépôts, le Trésor, l’armurerie, écuries, prisons, une mosquée, échoppes de joailliers, résidence de l'Emir, de ses femmes, des membres de […]


La mosquée Kalon est l’un des édifices les plus imposants de Boukhara, édifiée au XVIe siècle elle peut accueillir 10 000 personnes. Les grandes salles qui s’organisent autour de la cour centrale sont couvertes par 288 coupoles.

 

Comment se rendre à Boukhara:

Avion: des vols quotidiens en provenance de Tachkent la capitale assure un accès facile à la ville. des vols existent également depuis Moscou.

Bus: des bus patent depuis Samarcande , compter 6/7 heures.

Taxis: des taxis collectifs relient Boukhara à Samarcande et Tachkent c'est certainement après l'avion le mode le plus pratique.

 

Quand partir à Boukhara:

L'été c'est une véritable fournaise, les visites entre 12h et 15h sont impossibles la température monte à 35° voir 40 ° C. La meilleure période est le printemps de Mai à Juin ou l'automne de Septembre à Novembre.

 

Quoi voir autour de Boukhara:

Le Chor-Bakr est une fascinante nécropole à 6 km de Boukhara qui mérite une visite en fin de jounée.

Le palais de l'Emir à 6 km au nord de Boukhara permet de se replonger dans l'ambiance kitsch du XIXe.

 

Quel séjour en Ouzbékistan:

Pour visiter Boukhara et ses environs il faut compter 2/3 jours, le séjour peut faire partie d'un voyage de deux semaines comprenant Samrcande, Tachkent, Boukhara et Khiva. Attention, mis à part la Mer d'Aral qui peut constituer un but, le reste du pays est en grande partie un immense désert, il existe peu de randonnée possible en montagne, au-delà de 20 jours vous risquez de tourner en rond sauf à vous immerger complétement dans l'une des villes. Vous pouvez coupler un séjour en Ouzbékistan avec le Tadjikistan ou le Kirkhiztan, se renseigner avant sur la situation politique.

 

Visions de l'Ouzbékistan:

 


Ouzbekistan Khiva

 


Khiva est une perle perdue au milieu du désert. Cette cité prospère au XIXe, grand centre du trafic d'esclaves, est devenue en son centre un vrai décor de cinéma.La vieille ville entourée par son enceinte est comme pétrifiée dans le temps. Tout a été préservé : mausolées, mosquées, palais, […]

 

 


Ouzbekistan les marchés

 


Partout, dans toutes les villes, vous trouverez des marchés, lieu d'animation, où l'on côtoie toutes les populations de la ville. A chaque étape nous ne manquions jamais de visiter le marché le plus proche du centre. Cela nous permettait de nous ravitailler, le repas du midi nous le prenions […]

 

 

 

 

 


Ouzbekistan portraits , photos Rafaël Ricote

 

 

 

 

 

 


Ouzbekistan Samarcande


Samarcande, la merveilleuse. Ville symbole de la route de la soie, inscrite dans notre imaginaire, sujet ou lieu de nombreux récits. Cette ville est un mirage, quand on évoque l'Asie Centrale, tout de suite on pense à la route de la soie et à Samarcande la sublime. A tel point que pour certain, […]

 

 

 

 


 

Un aperçu du Tadjikistan:


Une belle ballade à travers le Tadjikistan, une aventure en vélo le long de la frontière afghane. Il est des voyages qui marque les esprits, celui-ci en fait partie, je vous y convie. Montagnes le long de la frontière Afhghane. Campement col Ak Batai , montagnes du Pamir Sommets du Pamir Les […]

 


Source: UNESCO, Lonely Planet

Photos: (c) Lankaart

Rédigé par Rafael

Publié dans #OUZBEKISTAN

Commenter cet article

misacey 18/11/2011


Merci de nous faire voyager avec beaucoup d'intérêt dans ce monde magnifique.C'est toujours avec un immense plaisir que je consulte votre blog.


Bonne continuation.

Michèle 18/11/2011





au risque de dire encore la même chose : c'est MAGNIFIQUE


merci de pouvoir voyager dans sa tête grâce à toi


bon week-end

Joelaindien 19/11/2011


magnifiques photos!