Publié le 22 Juillet 2014

Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys

Ces îles constituent les zones de peuplement les plus orientales de la Polynésie française, situées à 1 700 km de Tahiti. En fait, c'est l'atoll Temoe, rattaché administrativement aux îles Gambier, et situé à 50 km à l'est, qui est réellement l'île la plus orientale de Polynésie française.

L'ensemble est composé de 14 îles hautes, dont 4 de très petite taille, ainsi que de plusieurs îlots coralliens ancrés sur le récif qui enserre un lagon profond dans lequel les îles hautes sont disposées. La plus grande île et la seule habitée de façon permanente, à l'exception de quelques foyers isolés, est Mangareva avec Rikitea comme chef-lieu. Les trois autres grandes îles sont Aukena, Akamaru et Taravai. Celles-ci font partie de la commune des Gambier dont l'île deMangareva est le chef-lieu. Un aérodrome existe sur le motu Totegegie. On y parle le mangarévien et le français. À plus de 500 km à l'est des îles Gambier, se trouve l'île de Pitcairn, célèbre pour avoir abrité les mutinés de la Bounty à la fin du XVIIIe siècle.

Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys
Îles Gambier - Polynésie - Photos Thetys

Voir les commentaires

Publié le 15 Juillet 2014

Îles Marquises - Photos Thetys

Les îles Marquises (de l'espagnol Marquesas) forment un des cinq archipels de la Polynésie française. Elles furent ainsi nommées par l'Espagnol Álvaro de Mendaña qui les approcha en 1595. Il leur donna ce nom en l'honneur de son protecteur, le vice-roi du Pérou, García Hurtado de Mendoza, marquis de Cañete. Mendaña a d'abord visité Fatu Hiva puisTahuata avant de rejoindre les îles Salomon.

 

Selon l'archéologue américain Robert Suggs, les Marquises sont habitées par des Polynésiens dès 150 av. J.-C. à 100 ap. J.-C. Les observations ethnologiques et les liens de parenté linguistiques laissent à penser qu’ils venaient de Samoa. Chaque vallée était le territoire d’une tribu avec un système social propre, une aristocratie et un clergé. D’interminables guerres tribales opposaient les Marquisiens qui pratiquaient le cannibalisme rituel avec les prisonniers de guerre.

Le premier Européen qui les découvrit fut l'Espagnol Álvaro de Mendaña en 1595. Au cours de son voyage du Pérou aux îles Salomon, il rencontra les îles du sud : Magdalena (Fatu Hiva), Dominica (Hiva Oa), Santa Cristina (Tahuata) et San Pedro (Moho Tani). Deux siècles passèrent avant qu’un autre Européen, James Cook, ne revienne et y reste plus d’un mois pour se reposer de son exploration de l’Antarctique.

Toutes les îles des Marquises sont d’origine volcanique à l’exception de Motu One, et ont été formées par le point chaud des Marquises. Elles ont un relief escarpé et ne sont pas protégées par un récif de corail (sauf Fatu Hiva et quelques vallées comme Anaho à Nuku-Hiva). Les sommets peuvent atteindre les 1 100 mètres d’altitude. Les falaises plongent dans la mer jusque dans les fonds marins et sont constamment érodées par les courants du Pacifique-Sud. Les côtes ont l’aspect d’une muraille coupée de profondes crevasses et de quelques plages. Quelques vallées profondes et isolées barrent les chaînes de montagnes.

Les paysages volcaniques sont à l’origine de nombreux noms de lieux: Hiva Oa, La Grande Crête ; Nuku Hiva, La Crête des Falaises ; Fatu Hiva, Les Neuf Roches ou la Neuvième Île ; Fatu Huku, Morceau de Pierre ; Ua Pou, Les Deux Piliers, sans oublier la surprenante « Baie des Verges » que les missionnaires changèrent en « Baie des Vierges ».

Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys
Îles Marquises - Photos Thetys

Voir les commentaires

Publié le 7 Juillet 2014

Seville - Parcs et jardins

De nombreux parcs et jardins sont à découvrir à Séville. A commencer par les jardins de l'Alcazar.

L'Alcazar de Séville est un splendide palais fortifié construit par les Omeyyades à partir de 844 . Il comprend plusieurs palais et leurs dépendances et un somptueux jardin, le tout entouré d'une enceinte fortifiée. L'ensemble est situé au cœur de la cité non loin de la cathédrale. Les bâtiments furent modifiées plusieurs fois  notamment par les Almohades. Suite à la reprise de Séville par les rois chrétiens, Alphonse X, le sage roi de Castille et Léon, y fit construire un  palais gothique. En 1356, Pierre Ier y fit construire un palais de style Mudéjar associant une nouvelle fois les traditions des trois cultures : artisans et artistes musulmans, chrétiens et juifs participèrent à sa construction. 


Les jardins sont pour la plupart du XIXe siècle sauf ceux qui bordent le palais qui datent de la Rennaissance.

Photos: Voyagesvoyages (c)
Photos: Voyagesvoyages (c)Photos: Voyagesvoyages (c)
Photos: Voyagesvoyages (c)Photos: Voyagesvoyages (c)Photos: Voyagesvoyages (c)
Photos: Voyagesvoyages (c)Photos: Voyagesvoyages (c)

Photos: Voyagesvoyages (c)

Le Parc de Maria Luisa fut offert à la ville de Seville en 1893 par l'infante María Luisa, duchesse de Montpensier, et faisait à l'époque partie des jardins du Palais de San Telmo. Il ne fut que peu modifié jusqu'en 1911 : seule fut créée l'avenue de las Acacias qui suivait les chemins existant auparavant. Le parc fut entièrement réaménagé à l'occasion de l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'ingénieur et paysagiste français Jean Claude Nicolas Forestier, chargé des travaux en 1911, à qui on demanda de conserver le plus possible d'espèces végétales. Le parc fut ouvert au public en 1914. À la même époque y furent incorporés, toujours pour l'Exposition ibéro-américaine, les terrains de l'ancien Verger de Mariana (Huerta de Mariana), où se situe depuis la place d'Amérique, et d'autres situés à proximité du Prado de San Sebastián afin de créer la place d'Espagne.

 

De nombreux bâtiments et monuments emblématiques de Séville se trouvent à l'intérieur ou juste en marge du parc de María Luisa. Parmi eux, citons l'Université, la Place d'Espagne, la Plaza de América, tous les pavillons de l'Exposition ibéro-américaine de 1929 et le Palais de San Telmo. De plus, la rue San Fernando sépare le parc des jardins de l'Alcázar.

Seville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardins
Seville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardins
Seville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardins
Seville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardins

La Casa de Pilatos (Maison de Pilate en français) est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville espagnole de Séville, en Andalousie. Bâtie essentiellement aux XVe et XVIe siècles, elle marie autour de plusieurs patios et jardins les styles mudéjar, gothique et renaissance. Son organisation spatiale, ses qualités architecturales et la richesse de sa décoration et ses jardins en font, avec l'Alcázar, le meilleur exemple de l'architecture civile andalouse de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance. Certains voient dans la Casa de Pilatos le prototype même du palais sévillan. 

Seville - Parcs et jardins
Seville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardins
Seville - Parcs et jardinsSeville - Parcs et jardins
Photos: VoyagesVoyages (c)

Voir les commentaires

Publié le 2 Juillet 2014

Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys

Nuku Hiva (parfois appelée île Marchand et Nuka Hiva) est une île située dans l’archipel des Marquises en Polynésie française.

Celle-ci est le chef-lieu des Marquises ainsi que de la commune de Nuku Hiva. Elle est la plus grande île des îles Marquises avec une superficie de 387 km2, sa population est de 2 966 habitants. Le point culminant est le mont Tekao à 1 224 mètres et le village principal Taiohae.

Les villages s’abritent au fond de baies, comme celle de Taiohae, site du chef-lieu de l’île et principal village de la province traditionnelle de Te I‘i, ou celle du Contrôleur, au fond de laquelle se trouve le village de Taipivai, principal village de la province traditionnelle de Tai Pi.

Sur l’île de Nuku Hiva se dressent des pics de basalte hauts d’une centaine de mètres. Ils rappellent que l’archipel des Marquises n’est que la crête émergée d’immenses volcans éteints depuis deux millions d'années.

Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys
Îles Marquises - Nuku Hiva - Photos Thetys

Voir les commentaires